Ranchal Studio : place aux décorateurs !

14 février 2021 | Caroline Li | Ranchal Studio

L’équipe de tournage est installée au Genêt d’or depuis le 23 janvier. Bien qu’intéressés, nous devons suivre à distance, Covid oblige, le travail de nos hôtes. Grâce à quelques échanges entre deux travaux, nos amis techniciens arrivent à nous faire partager la réalité de leur quotidien professionnel. 

Dimanche en fin d’après midi, Delphine et Philippe ont bien voulu répondre aux questions d’une dizaine de Ranchalais curieux. Ils nous ont fait part de leur expérience et aussi nous aident à comprendre leur travail, ici à Ranchal. Delphine s’est formée à l’Ecole Nationale du Cinéma (3 ans d’étude), Philippe est entré dans le monde du cinéma par le biais de son activité d’antiquaire, brocanteur.

Après avoir pris leurs marques sur Lyon et à Ranchal, la régisseuse Nathalie Aubaret a exploré le territoire pour loger les équipes, faire les premiers travaux sur le site du tournage, obtenir les autorisations d’occupation de voirie et mille autres détails. Puis, les constructeurs-menuisiers (Gaby et Coralie, grands lyonnais), les décoratrices (Emmanuelle, Delphine), les ensembliers (Philippe et Alissia), les peintres (Cécile et François) et les déménageurs (Philippe et David) ont préparé le décor et installé le site de tournage. Si la plupart d’entre eux quittent le site au moment du tournage, deux d’entre eux assurent la continuité.

Chaque décor est à la fois au service du scénario mais aussi le reflet de la sensibilité du scénariste. C’est « un roman dans le scénario ». Les modalités de travail sont très liées au scénariste, il arrive qu’en une journée, sur certains lieux de tournage, 3 décors s’enchainent. Les équipes se composent et se recomposent d’un tournage à l’autre, autour d’une organisation rigoureuse. Ici, le décor est unique ; chacun est porteur d’une mission définie par un responsable recruté soit par la réalisatrice (Sylvie Audcoeur ), soit par la productrice ( Delphine Schmidt).

Les conditions de travail sont très variables  d’un tournage à l’autre, avec des équipes de décoration pouvant compter une centaine de personnes pour des grosses productions. Sur le tournage d’ «Une mère», ce sont 10 personnes qui sont au travail depuis 2 semaines. Pour ce montage, le décor a été construit sur place par les menuisiers, peintres mais aussi par l’acquisition de nombreux objets provenant de l’achat du mobilier d’appartement à Vichy, de la Ressourcerie à Chauffailles, ou du Bon Coin. La kermesse a fourni différents bibelots.

Le décor du  film « Une mère » est à usage unique. Si la plupart des décors sont détruits après tournage, celui-ci restera en l’état. Sur Lyon, Paris, il existe des studios permanents dédiés aux tournages de film, ils permettent de reconstituer tous types de décor, y compris des espaces urbains et paysagers. Des particuliers mettent aussi à disposition leurs propriétés auprès d’une agence de location de biens destinés à des tournages.

Ces professionnels ont le statut d’intermittents du spectacle, qui leur permet d’être rémunérés entre deux films, pour préparer le film suivant, monter des projets ou se former. L’économie du cinéma repose en partie sur ce dispositif précieux pour la profession, qui permet à la France de conserver une production créative.

Une réponse à “Ranchal Studio : place aux décorateurs !”

  1. BERNARD dit :

    Bonsoir
    Il m’avait semblé comprendre que nous disposerons de quelques photos de l’intérieur de la maison décorée sur ke site de la mairie.
    D’autre part, nous sommes assez déçu par le comportement de Madame Viard qui n’a pas dégnié se montrer ou de nous laisser un mot pour remercier les Ranchalais pour leur accueil.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *